Tous les coups de coeur

0
Pas encore de votes

Il a rempli parfaitement son rôle de « roman léger qui fait du bien ». Cette lecture est une pause douceur…
Valérie

0
Pas encore de votes

Margaret Atwood est d'une effroyable lucidité. Tous ses romans, même paraissant être « d'anticipation », sont basés sur des faits existants ou ayant existé. Dans La servante écarlate, le quotidien de la narratrice, Defred, nous enserre tel un étau. Sans perspective autre que sa vie monacale, privée de liberté jusqu'à son propre prénom, parce qu'elle appartient désormais à Fred, Defred est à la fois témoin et victime d'une société dans laquelle les hommes violent rituellement les femmes fertiles au nom de la survie de l'espèce. On ressort épuisé de cette pourtant courte lecture, parce que, tout comme la narratrice, on a manqué d'oxygène. Un lent et inexorable étouffement, plus percutant qu'un long discours. Roman adapté en série télévisée (The Handmaid's Tale, 2017).
Virginie

0
Pas encore de votes

Ce livre est un régal de la première à la dernière page. Une héroïne franche, drôle et fragile à la fois, des personnages secondaires attachants, une histoire prenante, douce-amère, vraie et pleine de vie. Simple comme des coquillettes.
Valérie

0
Pas encore de votes
Au coeur de Tokyo, un homme un peu triste vend sans grand succès des dorayakis, pâtisseries traditionnelles japonaises à base de pâte de haricots rouges. Une vieille dame entre un jour dans son échoppe, et lui propose de préparer les gâteaux à sa place et à sa façon. Et les dorayakis se vendent dès lors comme des petits pains ! Mais la vieille dame cache un secret bien douloureux... 
Une histoire contemporaine et magique, une ode à l'amitié, à la vie, aux cerisiers en fleurs. 
Olivier
0
Pas encore de votes

Les best-lenders, ce sont les best-sellers des bibliothèques : ces œuvres qui ne sont jamais en rayon tant elles sont appréciées des lecteurs. « Le chardon et le tartan » fait partie de ces phénomènes de la médiathèque. Il sort plus de 10 fois par an, ce qui n'est pas rien pour un pavé de 650 pages ! Sur ce roman, bibliothécaires et lecteurs tombent (presque) toujours d'accord : les aventures de la très moderne Claire Beauchamp dans l’Écosse du 18e siècle ne laisse personne indifférent, pas plus que les rudes highlanders à kilt qu'elle côtoie...
Virginie

0
Pas encore de votes

Un modèle d’intrigue policière à tiroirs. Ici pas de tueur en série, mais un ’whodunit’ captivant de bout en bout sur le meurtre d’une adolescente. Un art du récit dans lequel Joël Dicker a récidivé plus récemment avec « Le livre des Baltimore ».
Kamel

0
Pas encore de votes
Grandir passe par étapes plus ou moins difficiles ; Gigliola Alvisi, dans ce roman à première vue un peu léger, décrit plutôt bien le passage de l'innocence de l'enfance à l'adolescence. Lucrezia doit passer du statut d'enfant unique à celui de membre d'une fratrie. En faisant l'apprentissage de la vie dans une grande famille, elle se prépare à faire de la place au futur bébé. Tout ne se passe pas sans douleur mais à la fin des vacances, Lucrezia a grandi et elle a pris la place qui lui revient entre ses parents un peu trop parfaits.
Valérie
0
Pas encore de votes
Un court roman délicieusement impertinent, terriblement drôle et sans conteste érotique. Tous les moyens déloyaux sont bons pour séduire les croyantes, et le lecteur, horrifié et ravi, tourne les pages sans pouvoir s'arrêter... Une alternative pleine de charme et bien écrite aux « Cinquante nuances » à la mode.
Virginie
0
Pas encore de votes
Cette histoire d’amour n’est pas aussi « cliché » qu’on l’imagine. L'auteure a su faire de son histoire un véritable moment de bonheur pour le lecteur.
Valérie
0
Pas encore de votes

Il y a quelque chose d’insouciant, de léger et de bondissant dans les photographies de ce dilettante. Quelque chose qui ressemble à de l’allégresse. Les photos de Lartigue, ça donne envie de marcher sur les mains !
Olivier

0
Pas encore de votes

Ce film est une bombe de beauté, de réalisme et de vie. Film émouvant, touchant, vrai, qui transmet un beau message sur l'acceptation de soi, de s'aimer et d'être aimé. Il parlera à beaucoup…
Valérie

0
Pas encore de votes

C'est le roman qui a fait prendre conscience aux françaises de la maltraitance qu'elles subissent dans le cadre des consultations gynécologiques. Basé sur des témoignages, ce roman est un coup de poing au ventre et une révélation. À lire, par les hommes et par les femmes.
Virginie